grossir des fesses

Un phénomène a pris de l’ampleur dans le monde de la culture physique. De plus en plus de femme et d’homme ont recours à des méthodes pour avoir un fessier rebondi, volumineux et bien galbé. Si auparavant, le standard imposé les tailles fines sans rondeurs, aujourd’hui grâce à de grandes vedettes comme Jennifer Lopez ou Kim Kardashian, le fessier a pris un sacré coup de jeune. Les femmes d’aujourd’hui préfèrent arborer un fessier bien menu, galbé que des fesses plates sans courbes définies. Plusieurs méthodes chirurgicales sont apparues pour grossir des fesses, les implants fessiers ou encore les injections. Mais actuellement, il est possible de grossir les fesses grâce au lifting colombien ou encore par la pratique du sport.

Les risques des interventions chirurgicales pour grossir des fesses

Certes les méthodes chirurgicales sont les premières avant que l’on ne découvre les méthodes sans chirurgie, mais elle comporte plusieurs risques :

  • Les injections sont composées de graisse du patient pour les pratiques légales. Cependant des beaucoup de pratiques illégales ont recours à de l’huile minérale, de la silicone industrielle pour un résultat rapide avec des effets secondaires très dangereux pour la santé. Les produits en question se dispersent non seulement sur les zones non concernées, mais également atteignent les organes. Cela peut causer des infections, mais aussi une septicémie aggravée. Il y a aussi des personnes qui s’injectent elles-mêmes de l’huile de cuisson, du bouillon de volailles et d’autres, mais à éviter sous peine d’accident.
  • Les implants quant à eux requièrent une intervention chirurgicale ainsi qu’un délai assez long de convalescence. Le  risque avec les implants c’est qu’ils peuvent se briser sous la peau soit par la qualité des implants, l’intervention chirurgicale ou encore un choc trop violent au niveau de cette zone. Le contenu de ces implants risque alors de se propager sous la peau et causés des infections sous la peau, mais aussi au niveau des organes.

Grossir des fesses par le lifting colombien

Il existe une méthode appelée Vacuum Therapy qui consiste à partir de ventouses à aspirer la zone concernée par une augmentation de volume. Cette technique est très appréciée pour la zone du fessier. Des ventouses sont placées sur les fesses, une fois la machine mise en marche, une succion s’effectue au niveau de la zone à traiter.

  • Cette technique permet de relocaliser les cellules adipeuses vers la zone concernée par l’augmentation.
  • La cellulite aussi au niveau de cette zone est réduite.
  • Grâce à la production de collagène l’aspect de la peau est retendu, galbé et la flaccidité est gommée et la peau retrouve toute son élasticité.
  • L’avantage majeur de cette technique c’est que les séances sont sans douleur et ne requièrent pas une longue période de convalescence.
  • Cependant des rougeurs peuvent apparaître ou des ecchymoses, mais qui disparaissent après quelques jours.
  • Il faut compter entre 6 à 10 séances pour obtenir de bons résultats. Il est recommandé d’entretenir son fessier en faisant du sport et en ayant une alimentation équilibrée.

Grossir des fesses par le sport

Il est tout à fait possible de grossir les fesses par le sport :

Des coachs spécialisés peuvent accompagner les personnes désireuses d’augmenter le volume de leurs fesses. Qu’il s’agisse de séances en salle ou à domicile.

  • Des exercices sont proposés uniquement sur cette zone afin d’y travailler les muscles pour ne citer que les fameux squats. Ce sont des exercices ciblés qui ne vont affecter que la zone désirée.
  • Les exercices ont besoin d’un suivi, mais aussi d’un régime alimentaire approprié.
  • Des compléments alimentaires comme les protéines sont également utilisés pour gagner du volume sur une zone ciblée et le résultat est remarquable quand les exercices sont respectés.
  • Cependant, c’est un processus assez long et qui demande beaucoup de patience et d’implication. Mais au final le résultat valait la peine d’attendre et de souffrir.
  • Avec les technologies les coachs et les adeptes de la culture ont collaboré avec plusieurs développeurs d’applications afin de mettre à disposition sur les Smartphones, les tablettes les programmes d’exercices. Ce qui permet aux utilisateurs de pratiquer leurs exercices n’importe où, mais pas forcément en salle.
  • Le sport aussi doit se pratiquer avec modération pour éviter les accidents.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *