Lifting Colombien dangereux

Le lifting colombien est la tendance du moment. Cette technique permet d’augmenter le volume des seins, des fesses ainsi que de réduire la cellulite par l’utilisation de ventouses aspirantes. La succion va s’effectuer au niveau de la zone concernée par l’augmentation. À la différence du lifting brésilien, cela n’implique aucune procédure chirurgicale ni d’injection de produits. L’effet est naturel, car le pompage relocalise les cellules adipeuses dans une zone bien précise. Il n’y a aucun recours à des incisions, donc pas besoin d’anesthésie, car l’intervention est indolore. Beaucoup se demande légitimement si le Lifting Colombien est dangereux et nous allons ici répondre à cette question.

Comment fonctionne le lifting colombien ?

Au niveau des fesses, la thérapie à ventouse donne du volume sur cette zone. Les ventouses exercent une aspiration qui va stimuler l’irrigation sanguine de la peau afin de lui procurer un aspect galbé, ferme et naturel. Le tissu adipeux sera drainé ainsi la graisse va se mobiliser vers le système lymphatique. Les ventouses vont soulever le fessier, le tonifier et chercher la graisse afin de la concentrer à une zone de manière permanente. Au niveau des fesses le lifting colombien va également s’attaquer à la cellulite en la diminuant.

La zone mammaire un peu plus sensible

Au niveau de la poitrine, c’est une pratique à prendre avec beaucoup de précautions, car c’est une zone sensible. Le processus est identique avec celui des fesses sauf que les séances sont moins intenses qu’au niveau des fesses. Le lifting permet quant à lui d’obtenir un remodelage de la poitrine et le résultat est remarquable, la poitrine est galbée, raffermie, mais aussi rehaussée. Ce système permet aussi d’accélérer la croissance de son propre collagène. Ce qui donnera un effet bien lifté ainsi qu’un beau volume au niveau de la poitrine.

Pour ce qui est de la cellulite à cause de la succion et de la reconcentration des cellules adipeuses celle-ci va s’atténuer au niveau des zones traitées.

Les ventouses sont elles dangereuses ?

Les ventouses ne présentent aucun danger, car elles améliorent la circulation sanguine et la circulation lymphatique. Elles permettent de maintenir la jeunesse des tissus et ralentir leur vieillissement. Ces avantages sont les suivantes :

  • Elles permettent de traiter la cellulite, mais aussi de raffermir la peau.
  • L’élasticité de la peau est entretenue et maintenue.
  • Elles réduisent la flaccidité des tissus.
  • Elles favorisent la production de collagène.

Cependant l’utilisation de ventouses est interdite dans les conditions suivantes : thrombose, varices, plaie ouverte, cancer, diabète ou cicatrice récente.

159,90€
in stock
2 new from 159,90€
1 used from 146,12€
Amazon.fr
Free shipping
Last updated on 19 août 2019 14 h 32 min

Le Lifting Colombien à ventouse est bien moins dangereux qu’une chirurgie normal

Pour illustrer la différence entre le lifting colombien et les autres méthodes, on peut se baser sur deux types de chirurgies ou de remodelage physique.

  • Au niveau des fesses en matière de lifting colombien, ce sont les ventouses qui font le travail, il n’y a pas lieu d’utiliser un bistouri ou une seringue . Grâce à la succion les fesses se régalent d’elles-mêmes avec sa propre graisse redirigée à la zone attendue. Les implants comportent des risques, car le produit ou la matière implantée peut se briser dans le corps et créer d’autres risques. C’est exactement le même cas pour les injections. Les interventions sont coûteuses et parfois douloureuses et des jours de convalescence sont à prévoir. Les zones de la fesse sont sensibles et à risque.
  • Au niveau des seins, c’est encore plus risqué en matière de chirurgie. Les implants peuvent se briser et entraîner les cancers du sein ou autres maladies. Les injections ne sont pas conseillées, car le produit peut être rejeté par le corps et entraîner des complications. Le recours à ce type de chirurgie intervient dans le cas d’une reconstruction mammaire. Pour ce qui est du lifting colombien au niveau de la poitrine la succion est adaptée à la zone sensible. Ici, aucune incision n’est pratiquée donc les organes et les tissus au niveau de cette zone ne sont pas exposés à des risques. Des rougeurs et des hématomes peuvent survenir après les séances, mais chaque séance est espacée afin de respecter le cycle naturel de la peau. À la différence de la chirurgie, les séances de succion varient de 6 à 12. Aucune convalescence ni douleur ne survient. Cependant, il n’est pas conseillé pour les personnes portant un pacemaker ou ayant des troubles cardio-vasculaires.

Au niveau du prix de l’intervention, la vacuum thérapie est assez abordable et peut même se pratiquer à domicile, mais cependant il ne faut pas en abuser et il est nécessaire de respecter les précautions d’emplois.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *