Le lifting colombien n’est plus à ses débuts. De nombreuses femmes ont pu améliorer leur apparence physique et retrouver un corps tonifié grâce à cette technique. Les témoignages fusent même de partout surtout que le procédé ne nécessite aucune opération chirurgicale ni d’exercices physiques. Le fait qu’il soit indolore et facile à réaliser attire aussi. Mais existe-t-il un danger à faire un lifting colombien ?

Le risque des ventouses du Lifting Colombien

Efficaces pour remonter les fesses, tonifier les cuisses et galber la poitrine, les fameuses ventouses utilisées dans le lifting colombien seraient particulièrement dangereuses pour la santé. L’esthétique n’est pas non plus au rendez-vous après chaque séance.

Les ventouses agissent comme des aspirants locaux. La machine de succion également. Ce qui risque de ramollir la peau. Il faut adapter la puissance de succion selon le cas, et non pas l’utiliser de façon systématique. Cela doit aussi varier en fonction du type de lifting réalisé. Ainsi, la ventouse est strictement interdite aux personnes présentant des maladies auto-immunes et des infections au niveau de la peau. Le risque de surinfection ou de maladie est trop important.

Le lifting colombien pour les fesses et le ventre comporte peu de risques

Les fesses et le ventre sont les parties du corps les plus sujettes à la graisse. Les risques d’effets secondaires existent, même s’ils sont rares. C’est pour cela qu’il faut remplir un formulaire médical pour pouvoir bénéficier des avantages du lifting colombien. Les contre-indications sont aussi très nombreuses.

Les risques apparents sont des ecchymoses ou des tâches. Il faut savoir que les ventouses laissent de grandes marques sur les zones traitées. Si vous avez des problèmes de sensibilité de la peau, ces tâches peuvent rester plus longtemps que prévu. Les séances Bikini à la plage ne seront donc plus aussi « hots ». Pour les moins sensibles, elles disparaîtront après quelques jours.

Un autre risque, plus évident, c’est l’effet de retour. Même si vos fesses seront bien ramollies pendant quelques mois, elles retrouveront leur forme normale après. Ce n’est donc pas une solution radicale, même si les effets positifs sont considérés comme étant de longue durée.

Last updated on 10 août 2019 0 h 15 min

Le lifting colombien pour les seins, un petit risque mais qui reste contrôlable

Les ventouses drainent le tissu adipeux de manière à diriger la graisse vers le système lymphatique. Les risques, ce sont les succions elles-mêmes. Elles peuvent provoquer des ecchymoses et des tâches. Aussi, le côté indolore n’est pas toujours garanti, car les ventouses sont énormes et quand on regarde les photos, on voit bien que les seins (et toute autre partie traitée) souffrent.

Les injections et la technique du scalpel sont douloureuses certes, mais nous pensons que la douleur fait partie intégrante d’une séance de lifting colombien. Comme les effets durent une année entière, il faudra reprendre un traitement pour avoir à nouveau des seins remontés. Ce qui ne sera pas de tout repos, autant pour votre peau que pour votre portefeuille.

Le lifting colombien est-il adapté à tous ?

Bien que le vacuum thérapie soit reconnue comme l’une des méthodes les plus saines pour tonifier le corps, les risques d’aggravation d’une maladie ou d’une infection demeure dans le cas où vous en avez. Ainsi, vous ne pourrez pas suivre une vacuothérapie et donc faire un lifting colombien si :

  • vous avez des acnés sévères ou des kystes sur les zones à traiter (les fesses notamment),
  • vous avez des plaies ou des lésions ouvertes,
  • vous utilisez des produits de comblements,
  • vous avez des dispositifs électriques implantés dans le corps,
  • vous avez déjà des implants mammaires ou fessiers,
  • vous avez des varices ou des variqueux en abondance,
  • vous avez une infection ou une allergie de la peau (eczéma, blessure …),
  • vous avez des implants mécaniques.

Certains cas reçoivent une interdiction totale, comme les personnes souffrant :

  • d’une maladie cutanée chronique, systémique ou locale active,
  • d’herpès simplex,
  • d’une maladie auto-immune,
  • de diabète,
  • de paralysie,
  • de problèmes vasculaires.

Évidemment, les femmes enceintes et les femmes allaitantes doivent attendre la fin de la maternité avant de s’y mettre.

Notre avis ? Oui, le lifting colombien présente des risques et est dangereux pour certaines personnes. Il faut être en bonne santé et ne pas présenter de menaces de rejet du traitement pour éviter les risques.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *